Les naturistes de Saint-Aygulf apprécient l'ambiance familiale et conviviale de cette plage. Chaque année, les habitués s'y retrouvent et créent de vrais liens. Le chemin pour accéder à la plage des Esclamandes à Saint-Aygulf ressemble à ceux qui mènent à l'océan. Bosquets de roseaux, terre puis sable qui rentre dans les chaussures. Quelques mètres encore, et voilà les canisses. Derrière, le « no man's land » (territoire inoccupé) du vêtement. Dans la continuité de celle réservée aux « textiles » se trouve la plage des naturistes. Rien ne les sépare sauf un panneau, assez discret au demeurant, ce qui rend la frontière perméable. Il y a plus d'un kilomètre de sable. Auparavant, les dunes faisaient barrage. Elles ont été détruites par phénomène naturel. Reste donc ce fameux panneau... Les naturistes prônent une nudité saine sans connotation sexuelle. C'est aussi l'occasion de faire abstraction de son physique et de son image... Une philosophie à contre-courant de la tendance actuelle. Être nu signifie aussi revenir à une tenue naturelle, originelle. Cela rend vulnérable et humble. « Quand on se baigne nu et qu'il pleut, on prend conscience de ce que l'on est par rapport aux éléments ».

Vidéo: Reportage FR3 Méditerranée

 

Télécharger la carte en PDF

Voir Article VarMatin sur le Bain 2012